MJC ROGUET ST CYPRIEN Maison des Jeunes et de la Culture à Toulouse

Les jeunes poussent !

couverture

C’est le chantier prioritaire de l’Action Jeunes de la MJC Roguet pour 2017 et 2018. Présenté officiellement lors de l’Assemblée Générale du 31 mars dernier, le projet « Les jeunes poussent ! » se voit offrir une page du site internet spécialement créée à son intention pour permettre à toutes les personnes intéressées de suivre son évolution au cours des prochains mois.

Le public auquel il s’adresse en priorité est celui des jeunes de 15-25 ans, qu’ils soient ou non adhérents de la MJC. La proposition qui leur est faite est celle d’une offre d’accompagnement pour qu’ils aient les moyen de réaliser, seul ou à plusieurs, le projet dont ils rêvent.

La MJC s’engage à soutenir toutes les initiatives culturelles et citoyennes des jeunes en leur mettant à disposition toutes les ressources qu’elle pourra mobiliser à l’interne (intervenants, locaux, matériels, budgets) et dans son réseau de partenaires.

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez le détail du projet tout au long de la page « Les jeunes poussent ! », consultez les documents en téléchargement et n’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’information complémentaire (aj.roguet@gmail.com ou direction.roguet@gmail.com).

 

 

Le soutien aux initiatives culturelles et citoyennes des jeunes est le marqueur pédagogique que les 7 MJC toulousaines ont fait le choix d'affirmer  vis-à-vis de leurs publics et partenaires, à l'issue d'un travail de réflexion sur le « sens commun » de leurs projets Jeunesse entamé en 2015. De ce travail ressort un principe de base : la jeunesse est pensée politiquement comme un temps privilégié d'expérimentation pour s'initier et s'exercer à des rôles d'acteurs dans la société et acquérir des compétences transposables dans le domaine de la citoyenneté.

L'ambition qu'affichent les MJC procède logiquement de ce choix : être reconnues sur leurs territoires comme des lieux sources et ressources au service des jeunes. Des lieux-sources au sens de lieux d'inspiration et d'incitation (« oser » le projet) ; des lieux-ressources au sens de lieux d'accompagnement et de valorisation des projets dans lesquels s'engagent les jeunes.

Cette ambition s'inscrit dans l'orientation générale fixée par la Fédération Régionale Midi-Pyrénées, en prolongement de la Convention Nationale des MJC organisée à Strasbourg en octobre 2015, qui appelle à « faire place » aux jeunes dans la société en général et dans le fonctionnement de nos associations en particulier. Pour en savoir plus / Vidéo de la Convention Nationale des MJC de Strasbourg (2015)

Chaque MJC s'efforce de décliner sur son territoire la thématique du soutien aux initiatives des 15-25 ans, à partir de 3 lignes directrices préalablement définies : susciter auprès des jeunes des envies d'agir et des désirs d'expérimenter, construire des dynamiques collectives autour de la culture et des pratiques culturelles des jeunes, développer des synergies entre les acteurs des territoires au service des projets des jeunes. Pour en savoir plus / Synthèse des orientations communes sur la jeunesse des 7 MJC toulousaines (2016)

Les pratiques artistiques des jeunes bénéficient légitimement d'une place à part dans notre offre d'accompagnement au regard à la fois de leur lien historique avec les MJC et de leur potentiel de mobilisation des 15-25 ans (y compris et surtout ceux considérés comme les plus « éloignés » de la culture et de la citoyenneté). Cette reconnaissance a été formalisée dans une déclaration d'intentions des MJC toulousaines qui souligne et argumente la plus-value d'un soutien à l'expression culturelle des jeunes en termes d'ouverture sur le monde et de construction d'une aptitude citoyenne. Pour en savoir plus / Quelle place pour la culture et les pratiques culturelles des jeunes ? (2013)

Autre sujet de réflexion abordé par les 7 MJC : la place dans le projet global en direction des jeunes du public des 10-15 ans (les années collège). Si ce public, largement présent à l'inverse des 15-25 ans dans nos effectifs d'adhérents, n'est pas considéré comme la cible prioritaire d'une offre d'accompagnement, il a vocation évidemment à en être le bénéficiaire  dans un deuxième temps, a fortiori dès lors qu'il aura été au préalable sensibilisé à sa démarche. C'est tout l'enjeu d'un travail initié en 2014 par les équipes pour repenser leurs projets pédagogiques des Accueils Jeunes, appréhendés comme des « sas d'entrée » dans une démarche d'accompagnement soumis à des exigences plus qualitatives que quantitatives. Pour en savoir plus / Pour une ambition éducative et une offre de loisirs communes (2014)

De façon transversale enfin, les MJC se sont également engagées dans un partenariat innovant et inspirant avec l'Université Jean Jaurès pour réfléchir à la spécificité de la posture pédagogique de l'animateur en charge d'accompagnement. Dans cette perspective a été contractualisé en 2016 le principe d'une recherche-action qui associe des enseignants chercheurs en Sciences de l'Education et les professionnels des MJC. L'objectif est de définir les contours d'une « pédagogie de l'accompagnement » originale, qui se démarque à la fois des logiques d'apprentissage et des logiques d'occupation des jeunes dans lesquelles se trouvent le plus souvent enfermés les animateurs. La plus-value attendue de cette pédagogie est de permettre aux jeunes porteurs de projets d'accéder de façon autonome aux ressources disponibles dans leur environnement et par là même d'acquérir ce que le sociologue Olivier Douard nomme de la « puissance sociale ». Ceci en mobilisant toute une série de compétences nouvelles que l'animateur-accompagnateur vise à développer (savoir identifier les ressources, savoir communiquer avec les acteurs, être mobile à travers la ville, …). Pour en savoir plus / Synthèse de l’intervention sur la pédagogie de l’accompagnement du 27 janvier 2017

Des compétences qui conditionnent, au-delà de la seule réussite des projets des jeunes, l'exercice d'une citoyenneté active qui ne soit pas seulement « apprise », dans une société moderne devenue complexe au sens que lui donne Edgar Morin. Nous situons notre réflexion sur le sujet dans la filiation du sociologue François Dubet qui voit émerger des évolutions de la société du 21ème siècle et du récit de la modernité la figure d'un citoyen nouveau qu'il définit comme un individu « dialogique » à la fois social, rationnel et moral. Pour en savoir plus / L’avènement annoncé de l’individu dialogique par François Dubet (2016)

« Les jeunes poussent ! » ou l'invitation à porter un autre regard sur la jeunesse de notre pays. Une jeunesse avide d'expériences, qui ne conçoit pas acquérir des compétences sans dans le même temps pouvoir les exercer et les démontrer. Si possible au service d'une société dont les jeunes se lassent d'être considérés comme des « membres à part » et revendiquent de devenir des « membres à part entière ».

La symbolique du titre est double. Les jeunes poussent au sens évidemment de « grandir », en vivant des expériences qui leur permettent de se confronter aux ressources et contraintes de leur environnement. Des expériences qui les grandissent en tant que personnes singulières riches d'une sensibilité qui leur est propre mais aussi de compétences qui leur donnent le pouvoir ici et maintenant d'agir sur le monde.

Les jeunes poussent aussi au sens de « pousser les murs » d'une société adulte qui ne les accueille pas à bras ouverts et ne laisse que rarement à chacun la chance de connaitre et de réaliser son potentiel. Le message que leur adresse la MJC est un message de confiance dans leur capacité à prendre place par eux-mêmes dans la société et à contribuer en retour à renouveler nos pratiques citoyennes en étant les précurseurs de nouvelles façons de s'engager, de se lier, d'être solidaire.

La présentation qui suit dresse l'état des lieux du projet à son démarrage et trace des perspectives d'évolution. L'objectif pour la MJC Roguet sur la période 2017-2018 est de progresser sur 3 axes complémentaires :

  • Mobiliser des jeunes dans des premières actions concrètes soumises à évaluation qui permettent à la MJC de sensibiliser ses intervenants (animateurs jeunesse et culturels, intervenants spécialisés, bénévoles) à la dimension de l'accompagnement et à l'équipe de construire une expertise collective qui vienne enrichir ses pratiques pédagogiques
  • Structurer un partenariat à l'échelle locale avec des acteurs associatifs impliqués sur la question de la jeunesse et/ou de la culture, susceptibles de s'inscrire dans une dynamique de réseau et de contribuer au développement d'une « offre d'accompagnement » en direction des jeunes du territoire
  • Solliciter le soutien financier de partenaires institutionnels intéressés par la démarche initiée sur le territoire par la MJC, pour qu'une ligne budgétaire soit affectée aux actions d'accompagnement et permette la mobilisation de moyens réellement dédiés aux projets des jeunes

Un groupe de travail est constitué à l'initiative de la MJC pour suivre l'évolution du projet. Il est ouvert à toute personne désireuse de s'impliquer aux côtés des professionnels et des élus sur l'ensemble des actions menées en direction des 15-25 ans : jeunes, parents, partenaires, habitants du quartier. Pour quoi pas vous ?

POUR ALLER PLUS LOIN

Vidéo de la Convention Nationale des MJC de Strasbourg (2015)

Synthèse des orientations communes sur la jeunesse des 7 MJC toulousaines (2016)

Quelle place pour la culture et les pratiques culturelles des jeunes ? (2013)

Pour une ambition éducative et une offre de loisirs communes (2014)

Synthèse de l’intervention sur la pédagogie de l’accompagnement du 27 janvier 2017

L’avènement annoncé de l’individu dialogique par François Dubet (2016)

Les jeunes poussent, le dossier complet

Prochains évènements

Aucun événement n'a été trouvé

lun

28

Août

Du 28 août 2017 au 1 septembre 2017

Stage de Cirque


lun

28

Août

Du 28 août 2017 au 1 septembre 2017

Accueil Jeunes 10-17 ans

Tout afficher